Les bretons heureux au travail

3 novembre 2016

Alors, Les bretons, heureux au travail ? entreprise-liberee-bretagne

Le cabinet rennais MoreHumanPartners a mené l’enquête sur le bonheur au travail dans l’Ouest. Les Bretons ne se portent pas si mal, en tout cas mieux qu’au niveau national !
6 mois d’enquête pour mesurer le bonheur du travail dans l’Ouest. C’est le défi que s’est lancé un cabinet rennais MoreHumanPartners. 700 personnes : dirigeants, salariés et anonymes se sont prêtés au jeu d’un questionnaire pour enrichir cette étude. A la question : « Quelle notre de bonheur sur 10, attribuez-vous à votre entreprise ? ». La moyenne bretonne monte à 6,1 quand celle nationale ne s’élève qu’à 5,7. Le ton est donné.
A l’Ouest, on s’y sent mieux

Mais pourquoi donc les bretons seraient-ils heureux au travail ?

97% des sondés en Bretagne considèrent que le bonheur et le travail sont compatibles. D’une manière générale, 87% des Bretons se disent heureux au travail.
Les chefs d’entreprise de la région semblent avoir pris les devants. En Ille-et-Vilaine, par exemple les entreprises libérées fleurissent. Ces entreprises ont des méthodes de management avancées. C’est le cas de 2 sociétés, l’une d’elles est une entreprise de métallurgie industrielle basée à Torcé. L’autre, une agence Web de Cesson-Sévigné.

Les bretons sont-ils masochistes ?

Bien sûr que non, et d’ailleurs, petite confidence, ils n’aiment pas plus la pluie que les autres. De toutes façons, comme le dit Olivier de Kersauson, « En Bretagne, il ne pleut que sur les… » (à vous de retrouver la fin !). Simplement, le territoire se présente comme pionnier en matière de bonheur au travail, avec en arrière-plan une volonté de bien faire, un sens de l’artisanat et une noblesse du travail. Les bretons aiment autant que les autres français passer du bon temps, mais lorsqu’ils travaillent, ils sont prêts à beaucoup donner, à condition que leur travail ait du sens pour eux, et qu’il représente un moyen de s’épanouir aussi sur un niveau personnel.

Les bretons heureux au travail, si, si, c’est vrai : la preuve en images !

Les bretons heureux au travail